Who am I? Qui suis-je ?

En quelques mots Qui suis-je ?

David Fabié est né en avril 1973.

Son atelier est implanté dans le sud de la France, à Saint-Siffret, village de charme proche d’Uzès dans le Gard.

«  Depuis ma plus tendre enfance la création fait partie intégrante de moi. Ma mère vitrailliste m’initie très tôt aux différentes techniques de vitrail. Vers l’Age de 16 ans, je réalise ma première restauration de vitraux dans l’église de mon village.

Naturellement, je réalise alors mes premières créations à base de vitrail et de résine.

La technique me passionne, toutes les techniques d’ailleurs …

Il y a environ 2 ans je ne sais pourquoi, un reste de barre de fer à béton dans un coin de mon atelier m’interpelle. Mon imaginaire n’a fait qu’un tour, et aussi tôt, j’enfile mon tablier de cuir, saisi mon poste à souder et une nouvelle aventure artistique commence.

Au début, mes œuvres était exclusivement métalliques, contrastées d’un jeu de finition de la matière, tantôt lisse comme du bronze ou à l’état brut. Très rapidement, l’association du vitrail fût pour moi une évidence.

A partir des traditionnelles techniques du vitrail « Tiffany » et plus traditionnellement au plomb, j’ai était contraint de développer ma propre technique d’assemblage du verre, afin de garantir la rigidité de l’ensemble de l’œuvre. »

Puisant l’inspiration à diverses sources, touche à tout, David fait une rencontre décisive, celle du fer à béton, qui deviendra la matière première de ses œuvres.

A travers ses créations, il souhaite révéler toute la beauté, la fluidité et la générosité de cette matière brute « le fer à béton » en la détournant de sa vocation première industrielle.

Dans mort à Venise, Thomas Man  écrit :

Qui pourrait déchiffrer l’essence et l’empreinte d’une âme d’artiste ? Comment analyser le profond amalgame du double instinct de discipline et de licence dont la vocation se compose ! 

C’est une phrase qui résume bien la fulgurance de la pensée artistique.

Elle s’applique à la poésie matérialisée de David FABIÉ qui s’exprime pour atteindre les « mondes hors du champ de la matière ordinaire » grâce a une alchimie magique, celle de la forge, du feu, à l’union du minéral et de l’âme.

TECHNIQUES ET INSPIRATIONSUne rencontre improbable, celle du fer à béton et du vitrail ….

La particularité de ses œuvres est l’association du travail de l’acier et de celui du vitrail.

Deux matériaux que tout oppose, banalité et froideur du fer à béton, noblesse et chaleur du vitrail, réunis en parfaite harmonie pour donner vie à des bustes équilibrés. 

Ce matériau singulier, froid, généralement plongé et dissimulé dans le béton, passe de l’ombre à la lumière pour donner vie à des bustes sculptés intégrant la noblesse du vitrail.

La thématique de la féminité tient un rôle majeur dans son processus de création, où le fer à béton à connotation masculine associé à la chaleur du vitrail, procure une vision apaisante de la femme, avec beaucoup de pudeur, de sensualité et de respect.

La réalisation d’une sculpture représente environ 150 heures de travail en atelier, sans compter le temps préalable de pensée, de passion jetée sur un papier.

L’Art est le miroir de l’âme, de l’état d’esprit de l’artiste au moment de la création, il transporte le visiteur au plus profond de l’intime de son créateur. L’Art se partage, doit être accessible à tous, procurer des émotions.

Les œuvres de David FABIÉ sont présentent dans de nombreuses galeries d’Art, salons d’Art contemporain et collections privées en France et en International.

Back to Top
Close Zoom
Context Menu is disabled by theme settings.